<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d6432744\x26blogName\x3dANTES+DE+TEMPO\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dSILVER\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://antesdetempo.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dpt_PT\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://antesdetempo.blogspot.com/\x26vt\x3d685797521404101269', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

quarta-feira, 1 de junho de 2005

 
Le Cerbère


Foto de Adnan Polat


Si l'Enfer est une maison, la maison d'Hadès, il est naturel qu'un chien la garde; il est naturel aussi que ce chien on l'imagine atroce. La Théogonie d'Hésiode lui attribue cinquante têtes; pour une plus grande commodité des arts plastiques, ce nombre a été rabaissé, et les trois têtes du Cerbère sont de notoriété publique. Virgile mentionne ses trois gorges: Ovide, son triple aboiement; Butler compare les trois couronnes de la tiare du pape, qui est portier du ciel, avec les trois têtes du chien qui est portier des Enfers (Hudibras, IV, 2). Dante lui prête des caractères humains qui aggravent sa nature infernale: barbe crasseuse et noire, mains aux ongles qui déchirent, sous la pluie, les âmes des réprouvés. Il mord, aboie et montre les dents.
Sortir le Chien Cerbère à la lumière du jour fut le dernier des travaux d'Hercule. Un écrivain anglais du XVIII siècle, Zachary Grey, interprète ainsi l'aventure:

Ce Chien avec Trois Têtes indique le passé, le présent et l'avenir, qui reçoivent, et, comme on dit, dévorent toutes choses. Qu'il ait été vaincu par Hercule prouve que les Actions héroïques sont victorieuses du Temps et subsistent dans la Mémoire de la Postérité.

D'après les textes les plus anciens, le Cerbère salue avec la queue (qui est un serpent) ceux qui entrent dans l'Enfer, et il dévore ceux qui essaient d'en sortir. Une tradition postérieure le fait mordre ceux qui arrivent; pour l'apaiser, on avait coutume de mettre dans le cercueil un gâteau de miel.
Dans la mythologie scandinave, un chien ensanglanté, Garm, garde la maison des morts et bataillera avec les dieux, quand les loups infernaux dévoreront la lune et le soleil. Certains lui attribuent quatre yeux; quatre yeux également ont les chiens de Yama, dieu brahmanique de la mort.
Le brahmanisme et le bouddhisme offrent des enfers de chiens qui, à l'instar du cerbère dantesque, sont les bourreaux des âmes.

J.L. Borges e Margarita Guerrero in Le Livre des Êtres Imaginaires, 1978.



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?