<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d6432744\x26blogName\x3dANTES+DE+TEMPO\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dSILVER\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://antesdetempo.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dpt_PT\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://antesdetempo.blogspot.com/\x26vt\x3d685797521404101269', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

terça-feira, 10 de maio de 2011

 
Monumenta 2011 — Anish Kapoor



LE LEVIATHAN

Intitulée Leviathan, l’œuvre d’Anish Kapoor est à l’image du monstre biblique une incarnation à la forme puissante et ténébreuse. Animal sans grâce qui cristallise nos peurs archaïques, le Léviathan traverse l’histoire de l’humanité comme une figure obsédante : il s’impose dans le Grand Palais comme une porte d’entrée dans l’antichambre de notre animalité et nous ramène à l’immémorial en chacun d’entre nous. La perception d’un monde ancien affleure à la surface et à l’intérieur de cette œuvre qui envahit l’espace et nous engloutit.

D’origine biblique, le Léviathan apparaît dans le Livre de Job, le Livre d’Isaïe et certains psaumes. Il est décrit comme un animal dont « la vue seule suffit à terrasser » (Jb 41,1). A la fois gueule immense par laquelle les âmes pénètrent aux Enfers ou serpent de mer provoquant les cataclysmes, le Léviathan est souvent assimilé à la Bête de l’Apocalypse. Le motif du Léviathan est associé plus généralement au motif du serpent monstrueux que l’on retrouve dès le troisième millénaire avant Jésus-Christ dans l’iconographie sumérienne. Lui et son homologue terrestre, Béhémot, sont décrits dans la tradition sémitique comme devant être vaincu à l’heure du Jugement Dernier. Le christianisme fera du Léviathan une image du Diable, incarnant pour saint Thomas d’Aquin le démon de l’envie. Le Léviathan est surtout la figure de l’engloutissement et le générateur des vagues et des tempêtes. Il est devenu une figure incontournable de la métaphore politique depuis le livre éponyme de Thomas Hobbes publié en 1651 et qui révèle cette « guerre de tous contre tous » des sociétés à l’état de nature.


Inaugura amanhã no Grand Palais.



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?